TwitterOn FacebookGoogle PlusYoutubeRSS

Archive pour la catégorie ‘Robots à venir…’

Innorobo 2014 ouvre ses portes du 18 au 20 Mars 2014 à Lyon

Innorobo 2014

La 4ème édition du sommet européen de la robotique et de leur innovations va ré-ouvrir ses portes du 18 au 20 mars prochain.

Les visiteurs pourront y accéder le mercredi 19 mars de 15h à 20h, l’entrée est de 10 euros pour les adultes et 5 euros pour les moins de 18 ans et les étudiants, les autres jours sont réservés aux professionnels.

Places Innorobo 2014

Extrait du communiqué de presse Innorobo diffusé le 11 février,

En France, au cours de la dernière décennie, les investissements technologiques (robotisation notamment) dans notre appareil productif sont restés en deçà de ceux des pays voisins. Cette faible robotisation est un avantage aujourd’hui qu’il nous faut saisir alors qu’émerge une robotique industrielle de nouvelle génération (mobile, flexible), plus adaptée encore à notre tissu industriel et aux demandes des clients (personnalisation des produits, services associés,…). Les entreprises industrielles françaises, les ETI et PME en particulier, n’ont pas à attendre, contrairement à l’Allemagne ou l’Italie, l’amortissement d’investissements lourds pour adopter ces innovations qui confèrent l’avantage concurrentiel de la flexibilité à nos industriels. Cette conception de la robotisation de notre appareil productif est un enjeu majeur de compétitivité. Elle permet de renouer avec la croissance, sauvegarder des emplois, prévenir les délocalisations et est un levier central dans les processus de relocalisation d’activité, programme prioritaire du gouvernement.

 

Depuis 2011, le sommet Innorobo est le rendez-vous européen International de la communauté robotique et des départements de l’innovation des autres industries. En 3 ans, le sommet s’est construit une solide réputation à l’international et a vu sa fréquentation progresser de 50%. L’édition 2013 a accueilli plus de 130 exposants de 14 nationalités différentes et comptabilisé plus de 15 000 entrées professionnelles.

Innorobo est l’événement international référent en Europe, entièrement dédié aux technologies robotiques et les innovations qui en découlent. Innorobo a créé un écosystème unique autour de cette thématique pour en accélérer l’émergence car ces technologies apportent des réponses à nos enjeux sociétaux et économiques. Innorobo réunit les sociétés robotiques établies, mais aussi les laboratoires de recherche, les start-ups du domaine, les institutions et les directions stratégiques et d’innovations de grands groupes internationaux. INNOROBO est organisé par INNOECHO, société de conseil dédiée à l’accélération des écosystèmes émergents et le retour à la croissance par l’innovation.

L’équipe de Best of Robots se rendra à Innorobo et partagera avec vous les informations essentielles de cet événement!

Pawscam, l’objet connecté qui suit votre chien à chaque instant!

pawscam

Pawscam, l’objet connecté qui suit votre animal partout

Pawscam Co. a été créé par Chris Kong et son équipe de passionnés de nouvelles technologies, d’internet mais aussi par les animaux de compagnie. Ils ont voulu mettre au point un système permettant de créer une connexion permanente entre les animaux et leurs propriétaires. C’est ainsi qu’à pu voir le jour l’objet connecté Pawscam!

Pawscam est ainsi équipé d’une petite caméra qui s’active à chaque fois que l’animal se déplace ou devient actif. Monté directement sur le collier de l’animal, Pawscam dévoile le monde tel que l’animal le voit au quotidien à tout moment à partir de n’importe où! Le capteur de mouvement multi-axe de l’appareil photo prend des photos quand l’animal ressent des émotions. Pawscam enregistre également le temps que votre animal prend pour se reposer chaque jour, le temps de ses déplacements, le nombre de fois ou il mange et bien d’autres choses encore … L’appareil dispose également de capteurs de température pour savoir si votre chien est en bonne santé ou si vous l’avez oublié dehors! Pawscam sera connecté à Google Inc, Android iOS et Apple, et applications iOS smartphone.

Best of Robots à rencontré cet objet au CES de Las Vegas début Janvier, il devrait être disponible aux Etats-Unis courant de l’année 2014 aux alentours de 199 euros.

Pawscam

Pawscam au CES 2014 de Las Vegas

MIP le nouveau robot intéractif de WowWee

MIP-WowWee-robot

MiP est la dernière innovation par WowWee connu pour ses robots jouets et en association avec l’UCSD (Université de Californie à San Diego).

MIP est un robot interactif capable de naviguer dans l’environnement qui l’entoure tout en pouvant être contrôlé par des gestes de la main ou par une liaison Bluetooth à partir de n’importe quel dispositif intelligent. 

Comme tous les robots de WowWee, MIP dispose de sa propre personnalité qui le rend aussi bien curieux que sensible. Il dispose des dernières technologies pour communiquer soit par le mouvement, le son ou encore ses yeux lumineux.

MIP est innovant par sa façon de se déplacer, tel un pendule inversé. Un déplacement nouveau qui serait une solution au problème de plates-formes de mobilité qui devraient changer radicalement notre idée de ce que les robots sont capables de faire. Le iFling qu’utilise MIP est une plate-forme à deux roues qui combine les données d’un gyroscope à deux axes, un accéléromètre, et des codeurs optiques sur chaque moteur afin d’estimer l’orientation du robot à chaque instant. Cela permet au robot de maintenir sa position debout, de lancer une balle, et même de naviguer entre et sur des obstacle

Un robot jouet qui devrait être disponible courant Juin 2014.

Knightscope K5 le robot conçu pour notre sécurtité

Agent de sécurité robot

le Knightscope K5 est à la fois un robot autonome et un outil “d’analyse prédictive

Le robot K5 développé par Sunnyvale, Knightscope Basé en Californie, est conçu pour être un robot de surveillance dans des lieux aussi bien publics que privés.

Ce robot de surveillance mesure 150 centimètres et pèse 136 kilos, il renvoie en temps réel les données de la zone ou il se trouve grâce à plusieurs technologies avancées. Le K5 utilise aussi des caméras haute définition 360 degrés, des capteurs thermiques qui détectent et mesurent les différences de températures en temps réel, des micros haute précision qui capturent les sons alentour et des détecteurs ultrasons pour mesurer la vitesse (et les distances) des objets environnants. Enfin, un système de détection “radar” utilise les ondes radios pour déterminer l’altitude, la position, la direction et la vitesse de ces objets.

La nuit, il effectuera peut-être des rondes à la place des veilleurs de nuit, signalant des situations anormales. Le K5 pourrait assumer les fonctions d’agent de sécurité dans les entreprises, les parkings de supermarchés, les entrepôts, mais aussi les écoles.

Nous avons fondé notre entreprise après le drame de Sandy Hook*. Désormais, avec le K5, vous n’aurez pas besoin de placer un agent de police ou de sécurité, armé, dans toutes les écoles”, assure-t-il William Santana Li, cofondateur de Knightscope Inc

Il s’agit d’un massacres d’écoliers qui a eu lieu dans l’école Sandy Hook, il y a un an dans le Connecticut*

Source: CNET

Un bras robotique spécialiste en médecine Chinoise

La conférence internationale IEEE / RSJ sur les robots et systèmes intelligents qui a eu lieu du 3 au 8 novembre dernier au Tokyo Big Sight, au Japon a présenté de nombreuses conférences qui ont transporté les participants vers une nouvelle ère de robots et de systèmes intelligents. L’objectif de cet événement est de pouvoir répondre dans un futur proche aux besoins des populations du monde entier qui évoluent sans cesse.

Bras robotique 4-DOF

Parmi ces conférences des robots ont été présentés dont un Massothérapeute nouvelle génération! Un robot masseur capable de recréer des mouvements propres à cette thérapie fortement utilisée en Chine pour soigner les douleurs. Une thérapie, exécutée normalement par des mouvements de mains sur les différents tissus vivants, agit, entre autres, sur la peau, sur les muscles, sur les tendons et sur les ligaments. Elle vise tant le bien-être physique que psychique, qui sont intimement liés.

C’est une équipe de chercheurs chinois qui a programmé ce robot masseur, qui ressemble pour le moment qu’à un bras robotisé. Tel un véritable manipulateur, le 4-DOF utilise une série de mouvements pour fonctionner en toute sécurité et procurer de véritables sensations de la médecine traditionnelle chinoise, appartenant à des techniques de massage correctives.

Le langage des signes réalisé par un humanoïde c’est à présent possible

Nino-langage des signes

« La langue des signes a un haut degré de difficulté, nécessitant l’usage des deux bras, les mains et les doigts ainsi que les expressions du visage», a déclaré  le professeur Han-Pang Huang , qui dirige le Robotics Lab de NTU au Japon.

20 Chercheurs et étudiants ont développé pendant 3 années, le robot Nino. Un humanoïde ou encore appelé robot compagnon capable d’accomplir de nombreuses actions qui deviennent normales pour un tel robot, comme de marcher, monter les escaliers, tenir et attraper des objets. Nino mesure 1,45 mètre et pèse 68 kg, doté de 52 degrés de liberté, il est équipé de 112 capteurs qui surveillent les moteurs, la puissance et la température du robot. Une multitude de LED sur sa tête produisent des expressions simple pour mettre en avant des émotions.

La particularité de l’humanoïde Nino, c’est qu’il est capable de reproduire certains gestes du langage des signes. Un langage composé de mouvements très subtils pour un robot dont les articulations sont plus complexes que celles d’un homme. Des recherches qui vont permettent d’améliorer de façon générale l’habilité des robots.

Nino-robot compagnon

Le robot Budgee présenté au RoboBusiness 2013

Budgee robot

Five Elements Robotique vient de présenter son nouveau robot Budgee lors du RoboBusiness 2013 à Santa Clara en Californie, un petit robot doté d’un panier et d’une plate-forme motorisée qui vous suit partout, et peut porte vos achats, bagages, animaux … un peu tout ce que vous voulez  jusqu’à 22 kilos.

Vous pouvez envoyer des informations au robot à l’aide d’une application depuis votre téléphone, et régler les paramètres de base du robot tels que la distance de suivi ou la couleur de ses yeux. Budgee peut contenir jusqu’à 22 kg soit environ 50 livres. Budgee est également équipé d’un capteur de choc et des capteurs de de vide. Pour vous suivre Budgee détecte le capteur qu’il vous faut garder sur vous, comme le montre la photo ci-dessous.

On imagine bien ce robot dans une bibliothèque ou encore pour assister les agents de la poste dans le tri des colis :)

RoboBusiness est un rassemblement important des développeurs et industriels qui travaillent dans le secteur de la robotique et qui souhaitent grâce à cet événement accélérer la promotion commerciale de la robotique.

Budgee robot-2

 

E.Zicom e.ziclean HOBOT : Le robot nettoyeur multi-surfaces

    L’e.ziclean HOBOT est le dernier né de la marque E.Zicom, c’est un robot multi-surfaces qui vous permettra de nettoyer les vitres, les parois de douches, les crédences de salle de bain, une table et même des petites surfaces au sol avec une facilité déconcertante.

L’e.ziclean HOBOT ne possède qu’un seul module qui est alimenté en permanence par un câble d’alimentation de 4 mètres, un système d’aspiration lui permet de rester maintenu aux parois. L’utilisation est très simple, il suffit de brancher le HOBOT sur le courant, de presser le bouton d’allumage et de positionner le robot sur votre paroi. Sa télécommande permet de lancer un mode de nettoyage et HOBOT se mettra à se déplacer intelligemment.

Le robot HOBOT possède deux gros pads qui tournent lors de son déplacement, vous pouvez par exemple les humidifier légèrement avec votre produit à vitres avant de positionner le robot sur votre fenêtre. Au lancement de son cycle le HOBOT va commencer à nettoyer la paroi de haut en bas et de gauche à droite, il détecte les rebords de fenêtres mais également le vide. Lorsque la paroi est nettoyée le HOBOT vous prévient par un bip que son travail est achevé. Si le courant venait à être coupé le HOBOT possède une batterie de secours qui lui permettra de rester en aspiration durant 20min. Le HOBOT possède également un cordon de maintien pour éviter les chutes en cas de batterie épuisée par exemple.

 

Nous avons pu tester l’e.ziclean HOBOT sur différents supports :

 

E.Zicom e.ziclean HOBOT sur du carrelage de salle de bain :

E.Zicom e.ziclean HOBOT sur une vitre :

E.Zicom e.ziclean HOBOT sur une table:

L’ E.Zicom e.ziclean HOBOT sera disponible dans quelques semaines dans notre boutique en ligne : Best Of Robots

Nouveau plan d’Arnaud Montebourg « France Robots Initiatives »

Arnaud Montebourg a annoncé un plan de 100 millions d’euros d’aides à la robotique française, pour faire de la France un leader en la matière. Les Français, qui figurent parmi les plus hostiles à la robotisation, ont-ils tort d’avoir peur ? Et si les robots avaient un impact positif sur l’emploi ?

Alors qu’Arnaud Montebourg a annoncé un plan de soutien public-privé de 100 millions d’euros à la filière robotique, la robotisation est trop souvent pensée comme un effet de substitution du facteur capital au facteur travail, et par là donc responsable de la disparition d’un certain nombre d’emplois industriels.

Depuis les débuts de la révolution industrielle, l’automatisation a effectivement conduit à supprimer des postes pénibles ou répétitifs, dont la disparition était célébrée en période de croissance mais qui devient un sujet de crispation dans un contexte de chômage élevé. L’épisode luddiste de destruction de métiers mécaniques, qui prit place en 1811-1812 dans le centre de l’Angleterre, s’inséra ainsi dans une situation de crise économique suite au Blocus continental et à de mauvaises récoltes.

Création de deux à trois emplois par robot installé

Comme le montre l’Eurobaromètre n°382 de septembre 2012, les Français appartiennent au groupe des pays les plus hostiles aux robots avec des pays marqués par un taux de chômage élevé : Grèce, Portugal, Espagne.

Pourtant, un mouvement de robotisation, même massif, de l’appareil industriel en France aura un impact positif sur l’emploi. Ce dernier n’aurait pas été vrai dans la France des années 80, de même qu’il n’est pas vrai actuellement dans un pays comme la Chine, mais il l’est dans la France d’aujourd’hui où l’emploi industriel n’a cessé de se dégrader, avec un recul de quasi 800.000 emplois rien que sur la dernière décennie.

Or, la robotisation en France sur cette période a été plus faible que chez ses voisins. L’Allemagne s’est équipée de six fois plus de robots que la France sur la même période et l’emploi l’industriel y a progressé.

De la conception à l’installation, la fabrication de robots industriels requiert l’intervention de plusieurs entreprises avec des emplois à forte valeur ajoutée localisés sur le sol national, notamment dans les phases d’ingénierie et d’entretien.

Dans le livre de Roald Dahl, « Charlie et la chocolaterie », si le père du héros perd son travail au début du film, cédant la place à une machine chargée de visser les bouchons des tubes de dentifrice, il retrouve, à la fin, un travail en réparant cette même machine. Cette métaphore souligne à quel point les robots, même une fois installés, ont besoin d’opérateurs humains.

L’étude conduite par le cabinet Metra Martech pour le compte de l’International Federation of Robotics a avancé le chiffre de deux à trois emplois à temps plein par nouveau robot installé.

La robotisation : une alternative aux délocalisations

La décision d’investissement dans un ou plusieurs robots industriels repose rarement sur l’idée de licencier des salariés pour les remplacer par des robots. Dans la plupart des cas, les chefs d’entreprises investissent dans leur outil de fabrication lorsqu’ils sont en phase de croissance pour gagner des parts de marché sur le marché national ou à l’international.

Dans les cas de renouvellement de l’appareil de production, la décision conduit à rendre plus compétitif le processus de production et donc d’assurer la viabilité des sites industriels nationaux par rapport à la concurrence internationale.

La robotisation serait une alternative aux délocalisations. Ainsi, les investissements robotiques des industries automobiles allemande et japonaise ont permis de maintenir leurs positions sur le marché automobile et, in fine, les emplois liés à cette filière. Il n’est de richesse que d’usines et la robotique est bien une solution pour nous assurer la maîtrise des outils de production.

Enfin, l’investissement en robots industriels peut aussi tout simplement se révéler un outil de gestion des ressources humaines, en étant un moyen de contrer un déficit en main d’œuvre dans des secteurs qui souffrent d’une pénurie de candidats par manque de compétences ou d’envie, du fait de l’image dégradée, à tort, des emplois industriels auprès des jeunes et de leurs familles ; en remplaçant des travailleurs dans le cadre d’un départ à la retraite ; en débarrassant des ouvriers des tâches les plus pénibles génératrices de maladies professionnelles.

 

Source : Article complet du NouvelObservateur

L’aspirateur robot qui montera peut être un jour vos escaliers !

Du 15 au 18 Mars derniers à Chicago, s’est déroulé le 25ème International Housewares Show. Ce grand salon a présenté pendant 4 jours les tendances de demain pour tout l’univers de la maison.

Et c’est lors de ce salon, qu’un drôle de petit robot aspirateur a été découvert …. En plus de monter les escaliers, il utilise tous ce qu’il ramasse sur son passage pour alimenter ses batteries.

Réalisé par la société Casabella et conçue par le designer Elliot Cohen, ce robot aspirateur toujours au stade de prototype risque de bouleverser le monde de la robotique domestique ! Il repousse en effet les limites de la conception et de l’ingénierie avec plusieurs innovations.

Dans un premier temps cet aspirateur robot utilise des bactéries comme source d’énergie par le processus appelé «électrolyse microbienne». Le robot aspire les déchets sur son passage, puis accumule toute l’énergie présente dans les bactéries pour s’auto-alimenter. Il serait ainsi le tout premier robot aspirateur capable de fonctionner sans devoir être rechargé sur batterie ou secteur.

Une autre caractéristique unique du robot sont ses roues en nid d’abeille flexibles qui offrent au robot la capacité de monter et descendre les escaliers ainsi que la plupart des obstacles sur son passage ! La structure en nid d’abeille permet au robot d’être utilisé sous 3 modes différents. Quand les roues sont étendues (extended wheels), il nettoie le sol à plat, avec ses roues compactes (compact wheels), il est capable de nettoyer les coins des murs, puis avec ses roues réduites (lowered wheels) il peut monter les escaliers, une première mondiale !