TwitterOn FacebookGoogle PlusYoutubeRSS

On vous a déjà présenté Nao, mais Nao s’est il déjà présenté ?

 

Le chercheur au CNRS, Peter Ford Dominey, utilise le robot humanoïde NAO d’origine française dans l’unité « Institut Cellule souche et cerveau », car ce petit robot est capable de remplir de nombreuses taches très intéressantes pour la suite de leurs recherches, telles que :

-       Apprendre en temps réel

-       Parler avec un être humain

-       Reconnaître une personne

-       Exécuter de nouvelles consignes données oralement

-       Poser des questions

-       Danser

-       Apprendre en observant et  mémoriser

-       Programmer des applications  comme les Smartphones

-       Raconter des histoires

 

Quel but le petit NAO a-t-il dans le cadre de la recherche en robotique et QUEL EST son avenir ?

L’étude de celui-ci permet de percer, petit à petit, le fonctionnement du cerveau de l’être humain et les techniques d’apprentissages et de mémorisation. L’objectif principal dans le temps permettra une assistance aux personnes âgées ou handicapées, celles-ci pourront uniquement par la voix, le commander et lui apprendre des tâches quotidiennes à réaliser.

Dans l’avenir, le robot pourra comprendre des phrases multiples dans un dialogue  et de représenter la signification des événements et leur liens dans l’espace temps !

Une Popularité en hausse !!

En 2011, début juillet, en Turquie, lors de la compétition internationale de robotique  RoboCup@Home , Nao a remporté la quatrième place sur 3000 participants ! Le robot a été nommé comme le successeur du chien Aibo de Sony.
Cette reconnaissance international a renforcé la motivation des chercheurs.

 

 

 

 

Source : Universcience20minutes

]]>

 

Une réponse à to “On vous a déjà présenté Nao, mais Nao s’est il déjà présenté ?”

Laisser un commentaire